Soirée spéciale "transmission des langues minoritaires" au Studio Fantôme

, par  Canal Ti Zef , popularité : 15%

20h30, Soirée spéciale "transmission des langues minoritaires", avec deux films suivis d’une discussion modérée par Stéphane Ac’h, chargé de la langue bretonne à Canal ti zef. (prix libre)

Les films :

- Ar gomz drouklazhet, la parole assassinée, documentaire d’Alyson Cleret, 2014, 18 mn 30, français et breton. « Simudet eo ar Gêriadenn. Liv ar marv en he c’herc’henn. Tavet eo talmoù he c’halon... » Peut-être est-ce la première fois que vous lisez du breton. Pour Yves, Marcel ou encore Lionel, cette langue n’est pas inconnue. Elle est leur langue maternelle, ou celle de leurs parents. Le français, leur langue d’adoption. Écho d’un espoir ou d’une disparition, trois générations se répondent, et questionnent leur langue comme héritage.

- Bidaia Intimoak, documentaire de Jon Maia, 2009, 70 mn, vostf (basque). Jon Maia propose un voyage intime à travers la langue basque. Ce film a été mis en place pour la Korrika en 2009. C’ est un hommage aux nombreuses familles venues chercher du travail, faire leur vie en Euskal Herria. Beaucoup de ces familles qui ont appris l’euskara, ont pu jouir de la culture basque, ont participé activement à sa diffusion et ont transmis la langue de ce Pays à leurs enfants. Sans oublier les autres familles qui ont fait l’effort de conserver l’euskara pour le pratiquer dans la sphère privée.

(le Studio Fantôme, 4 rue du Télégraphe, Brest Pilier rouge)